le 01 octobre 2014 | 20:14

VIDEO. Plongez au cœur d'une intervention avec les sapeurs-pompiers de Paris


"Sauver ou périr" est la devise de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, et le thème d'une série de deux documentaires, diffusés dans "Infrarouge" sur France 2.



le 01 octobre 2014 | 20:13

Réunis en congrès, des pompiers que la réforme territoriale inquiètent


Paris, 1 oct 2014 (AFP) - Les pompiers, réunis en congrès à Avignon jusqu'à samedi, s'inquiètent du sort que va leur réserver la réforme territoriale et veulent mettre les citoyens au coeur de la prévention, en plein effort pour recruter des...



le 29 septembre 2014 | 23:03

TF1 - Le Journal du week-end - Devenir pompier volontaire : une véritable vocation


[VIDEO] Le congrès national des Sapeurs pompiers se tiendra la semaine prochaine à Avignon. Majoritairement pompiers volontaires, ceux-ci doivent concilier vie de famille, travail, heures d’entrainement, et interventions au service des autres.



le 28 septembre 2014 | 09:41

Avignon accueille 30 000 visiteurs et 1 800 congressistes


Du 1er au 4 octobre, on ne verra que du bleu et rouge à Avignon. Annoncé il y a deux ans et préparé depuis un an, le congrès national des sapeurs pompiers aura en effet lieu début octobre. Une fierté, mais aussi une énorme organisation à met...



le 26 septembre 2014 | 21:31

REMISE DE GALONS AU C.S. DE TOURS-SUR-MARNE



Lundi 22 septembre 2014 en fin de journée, une partie des Pompiers Volontaires du C.S. de Tours-sur-Marne et les chefs de centres de la compagnie d'incendie de secteur...



le 26 septembre 2014 | 21:30

Des véhicules de pompiers adaptés aussi au rail pour la liaison Diabolo | BELGIQUE


La société gestionnaire du réseau ferroviaire belge Infrabel a présenté jeudi deux nouveaux camions de pompiers à même de circuler tant sur route que sur rail destinés aux interventions sur la liaison ferroviaire du Diabolo, le tunnel sous l'aéroport de Bruxelles-National.




le 26 septembre 2014 | 21:29

Derniers préparatifs avant le congrès national


A quelques jours du congrès national des sapeurs-pompiers de France, les équipes et les bénévoles du comité d'organisation s'activent sans relâche pour vous accueillir dans les meilleures conditions. | 1er au 4 octobre 2014 - Avignon - Vaucluse




le 22 septembre 2014 | 20:46

L’ancien patron de la Fédération des sapeurs-pompiers nommé préfet du Cantal - Lagazette.fr


L’ancien président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, Richard Vignon, a été nommé le 19 septembre 2014 préfet du Cantal. Il occupait depuis septembre 2011 les ...



le 22 septembre 2014 | 20:39

L'ancien patron de la Fédération des sapeurs-pompiers nommé ... - Gazette des communes


L'ancien patron de la Fédération des sapeurs-pompiers nommé ...



le 14 septembre 2014 | 08:59

Culture du volontariat et bonnes pratiques


La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a participé à la rédaction du document "Culture du volontariat et bonnes pratiques : outils en faveur d'une modernisation du management des sapeurs-pompiers volontaires" qui est publié par le ministère de l'Intérieur.




le 13 septembre 2014 | 21:36

Réforme territoriale : les pompiers ne veulent pas du secours de l’État

La mort des départements, programmée au plus tard pour 2020, hormis pour ce qui concerne les territoires ruraux, devrait agiter le congrès national des sapeurs-pompiers, début octobre à Avignon. “Ce sujet sera au c?ur des débats”, prévient Éric Faure, le président de la puissante Fédération nationale des pompiers de France, qui sera reçu le 10 septembre par Sylvia Pinel, la ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité. “Car la réforme territoriale nous pose question”, s’inquiète Jean-Paul Bacquet, député PS du Puy-de-Dôme et président du Conseil national des sapeurs-pompiers volontaires. Pas un mot, dans aucun des deux textes réformant l’organisation territoriale de la République présentés en Conseil des ministres en juin, sur le sort des 45 000 pompiers professionnels et des 200 000 volontaires ! Il faut dire que leur organisation, départementalisée sans pour autant dépendre complètement des conseils généraux, est pour le moins complexe.

Le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) est un établissement public avec un fonctionnement, une hiérarchie et un budget propres. Placés sous l’autorité opérationnelle du préfet de département – la sécurité étant un domaine régalien par excellence –, les Sdis sont présidés et financés en grande partie par les conseils généraux, excepté dans 34 départements, dans lesquels les communes et intercommunalités sont pilotes. Ce sont ainsi les conseils généraux qui financent à plus de 50 % les services de secours, leur permettant de construire des casernes et d’acheter du matériel roulant.

Lors de son intervention durant la journée des sapeurs-pompiers, en juin dernier, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a été très clair : “La suppression des conseils généraux aura nécessairement un impact sur l’organisation territoriale de la sécurité civile.” S’il n’a pas précisé les effets du “big bang territorial” sur l’organisation des Sdis, le successeur de Manuel Valls place Beauvau a apporté quelques garanties : “Je souhaite que nous puissions continuer d’assurer une réponse opérationnelle de proximité, à l’échelle départementale, qui me semble parfaitement adaptée. Le maillage départemental est pertinent pour une réponse opérationnelle efficace.”

Cadre administratif pertinent

Un discours applaudi par les acteurs de la sécurité civile. “La réaffirmation de la pertinence de l’échelon départemental de la part du ministre est une bonne chose”, sourit Jean-Paul Bacquet. Avec des casernes implantées dans les communes, les pompiers sont à même de couvrir les besoins des populations 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 dans le ressort du département. “La machine est bien huilée”, acquiesce Bruno Sido, président (UMP) du conseil général de la Haute-Marne. Les professionnels, tel Éric Faure, représentant des pompiers, sont catégoriques : “Il nous paraît vital de maintenir cette proximité qui est une composante essentielle de notre mission de protection des populations.” Un constat “validé” par Bernard Cazeneuve, qui a promis de préserver le département comme cadre administratif.

Reste LA question : le pilotage et le financement des Sdis doivent-ils, au choix, basculer du département vers la région ou vers une intercommunalité, ou être repris en main par l’État ? Le secrétaire d’État à la Réforme territoriale, André Vallini, a laissé entendre avant l’été que les Sdis pourraient être étatisés. Redonner les clés des casernes de pompiers aux services de l’État n’aurait rien d’illogique. La sécurité civile, ajoutée à la police et la gendarmerie, formerait un bloc cohérent autour de la compétence régalienne “sécurité”.

Pas question ! réagissent les acteurs de terrain. Pour Serge Evrard, président d’Avenir secours et patron de la CFE-CGC Fonction publique, “étatiser n’est pas la solution” : “La départementalisation a permis une montée en puissance des Sdis, qui rendent un vrai service à la population.” Hervé Enard, président de l’Association des directeurs de services de secours, est lui aussi hostile à cette idée : “J’imagine mal le gouvernement aller jusque-là, car en pleine restriction budgétaire, il paraît difficile de créer un service déconcentré avec 45 000 agents et 200 000 volontaires.”

Pas de nationalisation !

Côté conseils généraux, même refrain : “Ce serait une régression, martèle Éric Doligé, président UMP du conseil général du Loiret. L’État n’en a pas les moyens, et en termes de proximité, cela ne peut pas fonctionner”. Bruno Sido, avance un autre argument : “On a beaucoup mutualisé les compétences entre les Sdis et les services support du conseil général”. “Tout est imbriqué”, acquiesce Yves Rome, président (PS) du conseil général de l’Oise.

Si la “nationalisation” fait figure d’épouvantail, le scénario d’un rattachement à une autre collectivité, plutôt les métropoles et les grosses intercommunalités, pourrait être la solution. Celles-ci pourraient prendre le relais pour assurer la part de financement assurée jusque-là par les départements. Le cas de Lyon est un exemple qui pourrait faire école (lire encadré). Les finances, nerf de la guerre, ne seraient pas le problème majeur, même si les départements versent quelque 2,5 milliards d’euros chaque année pour faire tourner les casernes. “Les ressources sont là”, entend-on dire. “Ce n’est qu’une question de fléchage”, selon Éric Faure. Les dotations versées par l’État aux conseils généraux pour financer les Sdis pourraient être versées directement au budget des Sdis ou allouées aux métropoles. Dans les territoires ruraux, des compensations seraient versées aux intercommunalités.

Se dessine un modèle à la carte que refusent certains syndicats, à l’image de la FA-FPT et de son président, Bruno Collignon : “Ce modèle, nous n’en voulons pas. En revanche, nous sommes prêts à réfléchir à une nouvelle gouvernance en mettant tout le monde autour de la table.” Un avis qui, pour le coup, fait consensus. Aujourd’hui, conseillers généraux, maires, préfet, officiers de sapeurs-pompiers, tout ce monde-là se côtoie au sein des instances de gouvernance. Un “système Sdis” instauré en 1996 qui est visiblement à bout de souffle. “Il n’y a pas assez d’élus à Paris, et pas assez d’État au plan local”, s’agace Éric Faure. Le préfet participe aux délibérations au sein du conseil d’administration mais ne fait souvent qu’avaliser les choix faits par le Sdis. “Il y a un chaînon manquant entre la direction de la sécurité civile et le Sdis”, insiste Éric Faure, qui espère, comme d’autres, que l’État, se remette au centre du jeu. “Pas de nationalisation, mais une gouvernance mieux partagée”, résume-t-il. L’État ne viendrait pas au secours des pompiers mais serait davantage présent. Le débat ne fait que commencer.



le 13 septembre 2014 | 21:17

Entretien avec Eric Faure, président de la FNSPF



« Concilier optimisme et fermeté. » Volontariat, secours d’urgence aux personnes, réforme territoriale… À quelques jours du Congrès national avec ses questions et ses annonces, Éric Faure, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers...



le 13 septembre 2014 | 21:17

Les travaux s’achèvent pour la cité des pompiers de Haute-Marne - Le Journal de la Haute-Marne



Chaumont : Sdis, centre de formation et centre de secours sont maintenant réunis après deux ans de travaux impressionnants.



le 07 septembre 2014 | 21:38

Fête de l'hippodrome du 28 septembre pour tous les Sapeurs Pompiers Marnais

FETE DE L’HIPPODROME DU MONT CHOISY 
28 Septembre 2014
 
-10 heures : Visite du musée militaire de Chalons en Champagne 
(Cité Administrative Tirlet. 7 Rue de la charrière 51000 Chalons 
 
12 h 00 : Déjeuner à l’hippodrome de Chalons en Champagne environ 15 € / personne 

le 05 septembre 2014 | 21:40

Apprenez la réanimation cardio-pulmonaire avec MiniAnne comme partout dans le monde



Union Sapeurs-Pompiers de la Marne - UDSP51's insight:
Apprenez la réanimation cardio-pulmonaire avec MiniAnne comme partout dans le monde - Tous les après-midi - Foire de Châlons-en-Champagne - Hall 2 - Stand 112




le 05 septembre 2014 | 15:28

Explorer Story: Patrick Jackson [through Google Glass] - YouTube



Meet Patrick Jackson. He's a Google Glass Explorer, developer and firefighter from Rocky Mount, North Carolina. Patrick is building Glassware that he hopes c...


Union Sapeurs-Pompiers de la Marne - UDSP51's insight:
En Caroline du Nord, le pompier Patrick Jackson développe une nouvelle application pour les Google Glass. L'idée est de pouvoir transmettre aux pompiers en intervention des informations clés dans leur champ de vision. Pour l'heure, l'application permet aux hommes de recevoir des messages et d'identifier les arrivées d'eau à proximité. Patrick Jackson espère, qu'à terme, l'application proposera en temps réel des cartes et des plans des bâtiments dans lesquels les pompiers interviennent.



le 01 septembre 2014 | 11:38

Samedi 6 septembre - Forum des pompiers - Ville de Bétheny


Le 3ème Forum des pompiers aura lieu samedi 6 septembre de 9h à 18h au gymnase Claudius CAILLOT de Bétheny. De nombreuses animations pour les petits (...)


Union Sapeurs-Pompiers de la Marne - UDSP51's insight:
Le 3ème Forum des pompiers aura lieu samedi 6 septembre de 9h à 18h au gymnase Claudius CAILLOT de Bétheny. De nombreuses animations pour les petits (...)




le 30 août 2014 | 16:09

RAPD CSP VITRY-LE-FRANCOIS



Le CSP Vitryate possède un dévidoir d'un genre particulier. Il s'agit en effet d'un barrage anti-pollution monté sur un dévidoir de grande taille.
 



le 30 août 2014 | 16:09

MPR HAKA GMPR CSP EPERNAY



Le CSP a touché cette MPR rutilante de la Marque HAKA modèle GMPR.
 


Mur de photos

Dessins réalisés par les enfants des écoles du secteur de Mourmelon à l'occasion du congrès 2010 

Udsp51 - Lettre d'information

>> 1 à 2 lettres par mois >> informations instiutionnelles (union, fédé, odp...), articles, documents...

Syndiquer le contenu

Udsp51 - Pompiers dans l'actu !

Saisir votre email :

>> plusieurs lettres par semaine
>> actus locales, nationales, internationales issues d'internet


 

 


Ensemble des fiches départementales SAP niveau 1 au 29-01-2013

cliquez çi-dessous :

Recherche